Buy Caverta 50mg Pills Order Alesse 1.5mg Many companies provide money payday loans in Utah

Однако у нас можно взять срочный займ через интернет на карту быстро и безопасно

CovoiturageQuotidien | Living Lab de Montréal
Chargement...
 
Imprimer

Covoiturage quotidien

Élyse Viotto

Pour le 2e atelier, nous étions un petit groupe axé sur le covoiturage: les défis, les problèmes courants, ce qui existe, ce qui peut se faire. En plus de We Roll, il y avait également Steven Lachance de Live Ridespour parler du point de vue plateforme.

Tout d’abord, nous avons abordé la confiance de l’utilisateur: en effet, comment convaincre les gens d’embarquer avec un pur inconnu? Des applications diverses ont fait l’expérience avant nous: AirBnb, par exemple, se base sur un système de ratings, feedback, de photos vérifiées, etc. Tout se joue sur la relation de confiance, et c’est de la plus haute importance pour le transport également, puisqu’en voiture, il en va aussi de la sécurité du passager. Vérifier l’identité du conducteur sur Facebook? Cela va de soi. Se donner un lieu public comme point de rendez-vous? C’est en effet plus rassurant pour bien des gens. Une évaluation de l’expérience du trajet, ainsi qu’un commentaire sur la ponctualité du passager et du conducteur? Cela éclairera les prochains utilisateurs, qui pourront se fier aux commentaires des gens pour effectuer leur choix. Tout ces aspects forment le noyau d’une expérience utilisateur agréable, sans compter tout ce qui a trait à la flexibilité, la précision des données en temps-réel et les micros-aspects du trajet effectué.

Pour le moment, ce qui est le plus difficile est de rejoindre la masse de gens qui prennent d’assaut les ponts aux heures de pointe afin de les convaincre de covoiturer. Comment changer leurs habitudes? Où commencer? Un des participants a relevé les précédents historiques qui ont marqué une hausse du covoiturage: les deux guerres mondiales, ainsi que les années 60-70 en Amérique du Nord. Pour ces 3 périodes, le prix et le rationnement de l’essence dû à l’intervention de l’état était une cause. Faudrait-il que le gouvernement provincial crée plus d’incitatifs pour le covoiturage? J’ai lancé quelques suggestions candidement, comme accorder un rabais sur le frais annuel du permis de conduire pour les gens qui font du covoiturage. Ou bien interdire les plaques d’immatriculation se terminant par un chiffre impair certains jours de semaine, pour diminuer le trafic au centre-ville, et donc inciter les gens à utiliser des moyens de transport alternatifs (cette mesure est en place à Quito en Équateur). Il serait également possible de collaborer avec les transports en commun: c’est pas parce que les gens utilisent leur auto qu’ils ne prennent pas le bus ou le métro! Nous avons regretté l’absence des gens des agences de transport majeures à notre discussion, puisque le covoiturage n’est décidément pas une compétition! Le but ultime est de promouvoir un mode de transport alternatif qui est plus écologique, efficace et économique que de voyager seul dans son auto. À quand un cocktail Bixi-STM-Communauto-covoiturage? Bref, c’était un petit aperçu des défis qui nous attendent dans le milieu, que ce soit pour Netlift, Ride Sharing ou nous autres.

Pour les gens présents qui souhaitaient continuer la discussion, je trouve que Branch serait un bon endroit pour partir des idées et les commenter. À suivre!


Calendrier

avril 2017
Di Lu Ma Me Je Ve Sa
26 27 28 29 30 31 01
02 03 04 05 06 07 08
09 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 01 02 03 04 05 06